Texte défilant
d'Astwinds
Schéma régional de coopération intercommunale -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Schéma régional de coopération intercommunale

Avis du Conseil municipal sur le schéma régional de coopération Intercommunale

 

Le Conseil municipal du 23/11/2014 devait émettre un avis sur le schéma régional de coopération intercommunale proposé par le Préfet de région en accord avec le projet gouvernemental d’organisation de la région Ile de France ?

Ce projet prévoit de regrouper la CCOP (Communauté de Communes de l’Ouest Parisien) c'est-à-dire Plaisir, Les Clayes sous Bois et Villepreux, la CASQY (Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin en Yvelines, la CAVP (Communauté d’Agglomération de Versailles Grand Parc), la CAPS (Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay),  la CAES (Communauté d’Agglomération Europe Essonne) et 5 communes issues d’autres intercommunalités, formant ainsi un ensemble de 58 communes et 799.244 habitants qui deviendrait la 4ème intercommunalité de France.

C’est un sujet d’une extrême importance qui engage l’avenir de notre commune pour les décennies à venir et qui justifie une réflexion approfondie pour étudier les conséquences positives et négatives des scénarios possibles.

Voir la note de synthèse préparée par la Mairie de Plaisir

Le vote qui nous était proposé par la majorité municipale comprenait 2 articles :

1 : émettre un avis défavorable sur le projet du Préfet

2 : émettre le vœu de rejoindre la CASQY

Comme il nous semblait incohérent d’émettre un seul vote pour ces 2 articles nous avons demandé à Madame de Maire la possibilité d’avoir 2 votes ce qu’elle accepta.

Le point 1 fut voté à l’unanimité et le point 2 fut adopté par la majorité municipale alors que nous nous abstenions suite à l’intervention de Régis Mortier qui exposa clairement nos arguments et nos positions.

Lire l’intervention de Régis Mortier.

Cette abstention fut motivée par le manque d’information sur les conséquences éventuelles de ce rapprochement sur des points bien précis, mais aussi par l’argumentation de la Mairie réduit à un seul des scénarios possibles.

Nos inquiétudes sur ces points semblent partagées par la majorité municipale qui néanmoins souhaite ce rapprochement avec la CASQY et nous assure de sa volonté de faire entendre la voix de Plaisir dans ce nouveau rassemblement intercommunal.

Tag(s) : #Interco