Texte défilant
d'Astwinds
Tribune de mars 2015 -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il était une fois la Caisse des Écoles …

 

… ses classes découvertes, ses projets pédagogiques… Cette année, son budget a été réduit de 15%. Cette coupe a déjà un impact sur les élèves : quasi plus de séjours et de sorties scolaires. Et pour la rentrée 2015, la plupart sont supprimés !

Comment admettre un discours qui se veut continuellement bienveillant et qui se traduit par des décisions sans concertation ou différentes de celles réalisées, comme cela s'est passé aussi avec les rythmes scolaires ?

Certes les dotations de l’État sont en forte baisse, mais les intérêts des prêts toxiques en forte hausse, passif des années 2008, pèsent tout autant et ne sont jamais évoqués !

Si le contexte budgétaire est tendu, les réductions opérées sur les associations et le CCAS impactent de façon plus sensible les personnes les plus démunies et fragilisées par les aléas de la vie.

L’éducation et les affaires sociales ne se résument pas à des postes budgétaires,  et les grèves des ATSEM, des animateurs et du personnel de restauration révèlent elles aussi un vrai malaise.

Les enfants privés d’activités pédagogiques et sportives, pourtant propices au « mieux vivre ensemble », laissent des parents désemparés et des enseignants déconcertés face à ces choix politiques que nous n'approuvons pas.

Il était une fois la Caisse des Écoles, créée il y a plus de 40 ans, qui permettait aux familles un paiement au quotient et donc en fonction de leurs moyens.

 

Il est temps de chercher d’autres sources d’économie !

 

Tag(s) : #Tribunes