Texte défilant
d'Astwinds
Tribune de novembre 2020 -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un sens de l’équité subjectif et partisan

 

Alors que nous traversons une crise économique et sociale importante, il nous semble essentiel que la municipalité cherche à faciliter le débat, tant sur les priorités de la ville, que sur les solutions les mieux adaptées aux problèmes des habitants. Le débat pourrait ainsi s’enrichir de nos approches différentes.

Comme un sempiternel refrain, nous regrettons les concertations menées tardivement et les mises à l’écart des échanges hors des commissions où nous siégeons.

Trop souvent, nous sommes avertis d’une ultime « consultation », qui nous informe à quelques jours et parfois le jour même du conseil municipal où la décision sera votée.

Au Conseil du 24 septembre, des décisions sur la fiscalité indirecte nous sont apparues injustes et non fondées.

La règle de révision est basée généralement sur le taux de l’inflation. Malgré son taux actuel très bas la municipalité a choisi d’augmenter plus le taux de la taxe communale sur la consommation d’électricité que les taxes sur les grandes surfaces commerciales ou sur la publicité extérieure. Elle a donc choisi de pénaliser directement les Plaisirois plus que  les entreprises. Ces choix politiques sont contestables et empreints d’inégalité après les baisses dans le budget des subventions des associations et du Centre Communal d’Action Sociale.

Aucune explication satisfaisante n’ayant été apportée par la majorité municipale nous nous sommes abstenus lors de ces votes.

Tag(s) : #Tribunes