Texte défilant
d'Astwinds
Tribune de mars 2016 -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La santé à Plaisir : un état des lieux inquiétant

Force est de constater depuis quelques années, le départ de médecins non remplacés dans notre ville. Qui ne connaît pas cette situation désarmante d’obtenir un rendez-vous médical dans un délai d’attente irraisonnable ? Contrairement aux idées reçues, les zones rurales ne sont pas les seules touchées. La baisse du nombre de médecins généralistes, en particulier, devient un véritable problème de société.

Une enquête auprès des professionnels de santé de Plaisir a été menée en juin 2015 mais, et malgré ses résultats inquiétants, qu’a-t-il été mis en œuvre par notre municipalité pour favoriser la venue de nouveaux médecins ? Pourtant, si proche de nous, l’université Versailles St Quentin et ses étudiants en médecine sont un vivier de possibles vocations.

Aujourd’hui un étudiant en médecine se dirige davantage vers les hôpitaux et les dispensaires plutôt que vers le système libéral dont les conditions de travail ne cessent de se dégrader.

Comment alors attirer ces futurs professionnels de santé ?

Le projet d’une « maison médicale » regroupant les 12 communes de l’agglomération SQY pose le problème de la proximité et ne résout en rien celui de la désertification médicale.

En revanche, la création d’une « maison de santé » accompagnée par la ville serait une voie, offrant plus de coopération entre médecins, familles et patients ; elle serait à la fois un lieu médical interdisciplinaire, d’informations, de prévention et d’échanges sur les problèmes de santé.

Tag(s) : #Tribunes