Texte défilant
d'Astwinds
Tribune d'avril 2016 -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi sacrifier l’éducation spécialisée ?

 

Les éducateurs spécialisés ont un métier qui requiert un diplôme d’État post-bac de 3 années. À Plaisir ils vont à la rencontre des jeunes en rupture avec toutes les institutions et constituent souvent un lien ultime avant de voir ces jeunes s’enfoncer dans une vie marginale souvent liée aux addictions, à la délinquance ou à la radicalisation. Pour aider ces jeunes, les éducateurs spécialisés travaillent en partenariat et en totale indépendance avec un psychologue, les services de santé, les services juridiques

Le quartier du Valibout pouvait bénéficier jusqu’à présent de leurs compétences spécifiques jugées  indispensables par les pouvoirs publics.

La municipalité a décidé de sacrifier un travail apprécié et reconnu sur la ville depuis 30 ans gageant sur son propre service de médiateurs aux compétences bien différentes de celles des éducateurs même exercées par des personnes qualifiées.

Les personnes du service médiation, employées municipales et tenues par des liens de subordination, auront en charge tous les quartiers de la ville et ne répondront qu’aux directives de la mairie. Habitant souvent Plaisir, qu’en sera-t-il de la distance nécessaire pour traiter des problèmes difficiles ? De la déontologie exigée des éducateurs spécialisés, de la confidentialité, du devoir de réserve ? De plus aucune économie majeure ne s’en suivra pour la ville, bien au contraire. C’est pourquoi nous défendrons avec force le maintien de la prévention spécialisée pour le bien de notre ville.

Tag(s) : #Tribunes