Texte défilant
d'Astwinds
Tribune de juin 2016 -
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fin des emprunts toxiques à Plaisir

Le 19 avril 2016 le Conseil municipal débattait de l’accord entre la ville de Plaisir, l’État et les banques Dexia et SFIL, concernant les 4 derniers emprunts toxiques d’un montant de 38M€ contractés par la ville entre 2008 et 2012.

Si la ville renonce à toute action en justice envers les banques, l’État prendra en charge 43M€ des 72M€ d’indemnité de remboursement anticipé. Pour payer les 29M€ restants, la municipalité a préféré choisir un taux d’intérêt d’environ 5% sur 24 ans affichant ainsi une dette visible de 53M€ au lieu de 82M€ avec un taux possible bien moindre.

Nous avons approuvé cet accord qui pallie des erreurs du passé et supprime la menace insoutenable des emprunts toxiques. Les Plaisirois sans être vraiment gagnants, voient leur horizon sécurisé.

Le perdant est le contribuable français qui devra éponger les quelques 43M€ de la participation de l’État, indemnités payées aux banques ! Et si celui-ci participait à la même hauteur à tous les emprunts toxiques de France le montant se chiffrerait en milliards.

Le véritable gagnant de cette opération reste bien les banques qui vont recevoir les indemnités contractuellement prévues et qui ne craignent plus les actions en justice … sauf si !

Sauf si l’État lui-même portait plainte contre la banque Dexia au minimum pour défaut de conseil ! Pour cela il faudrait une véritable action politique déterminée que nous appelons de nos vœux et que nous soutiendrions. Seulement voilà … l’État est actionnaire de Dexia et de la SFIL.

Tag(s) : #Tribunes